Raphaël Dénommé, jeune auteur-compositeur-interprète présente Goodbye Princess, le deuxième extrait tiré de son EP sortie en février dernier.

Showman rassembleur, aussi imprévisible qu’attachant, Raphaël Dénommé, demi-finaliste au dernier Festival international de Granby ET père fondateur/ pionnier du Castor-Blues-Québécois offre un trippatif blues rock aux accents sudistes, revisités, dénudés, minimalistes et électriques rappelant les débuts des White Stripes ou encore du Jon Spencer Blues Explosion. Enregistré live en studio, le EP comprend six chansons et se veut une invitation à découvrir l’univers folk-blues-trash et déjanté de Raphaël Dénommé !

C’est brut et sans détour ! Surtout si on aime le style blues, rythmé et « coup de poing » qu’il préconise. Mais peu importe, difficile de s’ennuyer à l’écoute de ses six chansons. ICI Musique – François Marchesseault

Dégaine et racines assumées! Raphaël Dénommé compense par sa dégaine tout sauf timide, son attitude bien affirmée et son indéniable énergie. Le Soleil – Geneviève Bouchard

Il est talentueux, authentique et, surtout, il fait preuve d’un brin de folie qui fait du bien. Ce que j’aime le plus chez Raphaël Dénommé? Son côté brut et sa voix rauque. Valérie Robert – EnVedette.ca

Une présence impressionnante, tel un Jim Morrison québécois qui s’oublie dans ses chansons et qui n’épargne certainement pas ses cordes vocales (…) C’est brut, c’est sans détour et c’est excellent ! RREVERB.COM – Nicolas Pelletier


Cliquez ICI pour visionner la vidéo.